COVID-19: LIVRAISON ASSURÉE DANS LE MONDE ENTIER !* (7 à 12 jours)
Comment Fumer un Cigare

Comment fumer un cigare (comme un gentleman) ?

de lecture - mots

Fumer un cigare ne se résume pas à tirer de la fumée pour ensuite la faire sortir. En effet, beaucoup de gens ignorent qu’il existe des règles à respecter.

Le cigare cubain est considéré comme un symbole de classe et de style. Contrairement à la cigarette, il ne satisfait pas seulement le besoin quotidien de nicotine. Il permet aussi d’apprécier et de savourer les arômes et les saveurs du tabac, ainsi que le moment de la dégustation. L’art de fumer un cigare nécessite ainsi de l’apprentissage et de la pratique. Mais pour éviter de vous ridiculiser en prenant votre premier cigare, voici quelques règles essentielles qui pourraient vous être utiles.

 

Comment choisir le bon cigare ?

Les types de cigares 

Vous devriez tout d’abord bien choisir votre cigare. Ne vous jetez pas sur le premier qui vous tombe sur les mains. Il serait préférable de demander conseil à un ami, à un connaisseur ou à un buraliste. Le prix du cigare ne détermine rien ! Sa valeur ne détermine en aucun cas sa qualité. Quant à son arôme et son goût, ils proviennent évidemment du type de tabac utilisé et de sa cape.

Par ailleurs, la taille et la forme du cigare comptent énormément pour pouvoir faire une bonne dégustation. À noter qu’elles n’auront pas d’impact explicite sur la saveur de votre cigare. Elles vont tout simplement déterminer votre temps de fumage et la manière dont votre cigare évoluera au fur et à mesure que vous le fumez.

Pour votre premier cigare, prenez donc celui qui est long et fin : ce sera le moins fort et un bon début pour vous. Ne vous emballez pas ! Commencez léger. Il est tout de même préférable de prendre quelques variétés de modules pour avoir un choix plus large.

Puis, n’hésitez pas à inspecter votre cigare avant de l’acheter. Tâtez le cigare pour vous rassurer qu’il n’a aucune partie trop dure ni trop molle. Rassurez-vous aussi qu’il n’y a pas de tas compressé à l’intérieur. Lorsque le tabac est bien uniforme, il sera plus facile à fumer.

Les Différents Types De Cigares

Il existe six (6) principaux types de cigares que vous saurez distinguer facilement grâce à leurs différentes formes et tailles dont :

  • Corona : c’est le module le plus populaire. Il mesure entre 14 à 15 cm, pour un diamètre de 1,5 cm. Le cigare Corona est idéal pour les débutants et peut se consommer à tout moment de la journée. Il se déguste pour une durée de 25 à 30 minutes.
  • Pyramide: il peut être savouré par les débutants et les expérimentés. Le Montecristo Open Regata est le plus doux de ce module.
  • Torpedo: ce cigare mesure généralement 15, 6 cm pour une bague 52.
  • ePerfecto: le module Perfecto désigne des cigares avec deux bouts effilés. Ceux-ci sont appelés Exquisitos ou Double Figurado à Cuba.
  • Panatela : ce module existe depuis des siècles. Il mesure 15, 2 cm pour un diamètre de 1,4 cm. À un moment, il a été considéré comme le tabac le plus adapté aux femmes.
  • Culebra: il présente une forme de serpent et s’obtient en tressant trois Panatelas. L’idéal est de le partager entre amis et non de fumer les trois cigares en une seule fois.

 

Comment les conserver ?

Après avoir acheté vos cigares, pensez à les conserver. Toutefois, évitez de les consommer au-delà de deux jours si vous ne disposez pas de cave à cigare. En effet, ils ne doivent jamais être trop secs ! Un bon cigare est d’une texture un peu huileuse tandis que la cape d’un cigare asséché se craque au touché.

Les cigares ont surtout besoin d’humidité et de température moyenne. Comme les plantes, ils sont sensitifs à leur environnement. Il est donc nécessaire d’en prendre soin, car ce sont des produits très délicats. L’humidité idéale est de 69 à 72 % et la température parfaite, de 20 à 21 °C.

D’un côté, si vous exposez votre cigare à beaucoup d’humidité, il vous sera difficile de le fumer après. C’est qu’il s’éteindra souvent au cours de votre dégustation. Par ailleurs, le pire se rapporte à la formation de moisissure quand la température et l’humidité sont trop élevées.

De l’autre côté, l’insuffisance d’humidité asséchera votre cigare. Sachez que la cape de ce dernier est la plus fragile. Effectivement, si votre cigare est trop sec, l’huile qui permet son élasticité sera perdue. De ce fait, la cape craquera. Votre cigare perdra également son goût à cause de cette huile perdue. En outre, vous allez vous retrouver avec un cigare sans saveur ni arôme.  

Il existe fort heureusement des solutions à ces problèmes de conservation. Il y a tout d’abord ce qu’on appelle la cave à cigare. C’est une boîte souvent en bois de cèdre (cave à cigares, humidor). Équipée des éléments de contrôle d’humidité et de température, elle permet de conserver la qualité des cigares. Pour compléter le système, il faut vous munir d’un humidificateur et d’un hygromètre qui permet de mesurer l’humidité de l’air.

 Cave à Cigares

Par conséquent, si vous ne pouvez pas acheter une cave à cigare, vous pouvez en fabriquer une vous-même. Pour ce faire, il suffit par exemple d’avoir un sac de conservation en plastique et une éponge préalablement mouillée. Vous placez ensuite vos cigares (1 à 3 cigares) et l’éponge dans le sac avant de le fermer hermétiquement, d’une manière bien close.

Si vous désirez conserver plus de cigares, remplacez le sac par un récipient en verre ou en plastique. Cette fois, utilisez de l’eau distillée pour mouiller l’éponge et éviter les moisissures.

Un petit conseil : ne mettez pas vos cigares dans un réfrigérateur ! Ils pourraient y perdre leur odeur. C’est parce que la température et l’humidité du réfrigérateur ne permettent de les conserver.

 

Comment couper le cigare correctement ?

Choisir les bons outils 

Il y a plusieurs types de coupe-cigares qui peuvent être utilisés. Néanmoins, la seule condition est d’en choisir un qui soit bien taillé. Cela évitera que la cape de votre cigare se déchire et vous permettra d’avoir un coupage droit.

Vous pouvez avoir un large choix de ces coupe-cigares, vu que plusieurs gammes sont disponibles. Celles-ci sont fabriquées en plastique, en acier, en argent ou en or.

Parmi les coupe-cigares les plus utilisés figure la guillotine. Généralement, cette dernière est constituée de deux lames tranchantes. Il existe aussi des guillotines à simple lame. Elle est très facile à utiliser. Vous pouvez l’obtenir à partir de 15 .

L’emporte-pièce ou encore le « Punch » est également fréquent chez les fumeurs. Il s’agit d’un cylindre au bord tranchant. Néanmoins, choisissez votre puncheur selon le cepo (diamètre) de votre cigare pour ne pas risquer de l’écraser.

À cela s’ajoutent les ciseaux qui sont faits pour couper les cigares. Leurs lames sont incurvées. Elles sont plus praticables si votre cigare est assez large, bien que des pratiques soient à faire régulièrement pour parfaire vos coupes.

Si vous n’avez ni guillotine, ni emporte-pièce, ni ciseaux, vous pouvez toujours improviser. Les couteaux suisses ou tout simplement un couteau tranchant peuvent bien vous servir. Les lames bien aiguisées sont aussi les bienvenues.

Vous pouvez de même percer le cigare à l’aide d’un crayon, d’un stylo ou d’un bâton. Pourtant, il ne faut pas le percer profondément. Il faut seulement faire un trou pour permettre la circulation de l’air.

Mis à part ces instruments, les couteaux à beurre, les dents, les lames non tranchantes sont à éviter si possible. Sinon, vous risquerez d’abîmer votre cigare.

Or, il vaut mieux acheter un vrai coupe-cigare si vous voulez continuer à fumer des cigares.

Coupes Cigares

Quelles sont les étapes à suivre pour un coupage parfait ?

Maintenant que vous avez choisi votre cigare et que vous savez comment le conserver, vous pouvez le couper. Pour information, un cigare ne se coupe pas n’importe comment. Il y a des techniques à connaître et à suivre.

Tout d’abord, il est important d’avoir quelques connaissances sur l’anatomie du cigare. En effet, celui-ci comprend une tête — la partie que vous allez mettre dans votre bouche — et un pied — la partie que vous allez allumer.

La tête est la partie arrondie et fermée (recouverte). C’est elle qui devrait être coupée. Quant au pied, c’est la partie déjà ouverte.

Désormais, pour couper votre cigare, repérez sa tête. Puis, positionnez cette dernière entre les lames si vous vous servez d’une guillotine ou de ciseaux. Si vous utilisez d’autres coupe-cigares, rassurez-vous de bien le maîtriser. Une coupe maladroite ou un mauvais piercing de votre cigare risquerait de le surchauffer et de gâcher son goût. En fait, il s’agit ici de juste couper une toute petite partie de la tête, environ 3 mm à partir de la base.  

Tout ceci étant fait, coupez la tête du cigare rapidement, sans une once d’hésitation. Encore une fois, cette coupe rapide vous empêchera d’abîmer votre cigare en déchirant sa cape. Et au lieu d’en couper directement une grande partie, coupez la tête petit à petit. C’est qu’après, vous ne pourriez plus remettre ce qui a été coupé.

 

Comment allumer le cigare en respectant les règles de l’art ?

Le choix du feu à utiliser

Pour commencer, il y a des feux à ne pas utiliser comme ceux qui viennent des briquets à essence. Certains de ceux-ci vont en effet émettre une odeur qui s’alternera avec le goût de votre cigare. Ce qui pourrait gâcher votre dégustation. Il faut dans ce cas choisir le bon feu.

Voici donc les feux à éviter :

  • Les Zippo: même si ces briquets sont pratiques, les utiliser pour allumer un cigare est fortement déconseillé. Comme leur carburant est à base de paraffine, ils laisseront une odeur désagréable qui ne manquera point d’interférer avec la saveur de votre cigare.
  • Les bougies: il vaut mieux les éviter, car elles comprennent des composants diffuseurs d’odeur.
  • Une cuisinière: le gaz utilisé dans la cuisinière présente des traces de sulfure d’hydrogène. Celles-ci sont très toxiques et peuvent causer des problèmes de santé. Évitez-les aussi.

 

En quelques mots, vous ne devriez pas utiliser des briquets à essence, des bougies ou du feu avec des composants toxiques.

Optez plutôt pour des feux qui vous aideront à savourer votre tabac comme :

  • Les briquets torches: ce sont les plus communément utilisés. Ils sont composés de butane qui donne un feu inodore. Lorsqu’il est allumé, le butane s’évapore presque instantanément, ce qui fait que le goût de votre cigare restera intact. De plus, les briquets torches sont faciles à utiliser, parce que leur feu est contrôlable. Et par-dessus tout, ils sont rechargeables.
  • Les allumettes: utilisez les longues allumettes en bois. Le feu doit durer et doit être assez puissant pour vous permettre d’allumer votre cigare cubain. Dès qu’elles sont allumées, ces allumettes en bois éliminent l’odeur chimique. C’est pourquoi leur feu est idéal. Toutefois, il faut avoir un bon nombre à brûler vu qu’une seule allumette ne suffira pas.
  • Les lamelles de cèdre: vous pouvez de même les utiliser. Elles sont naturelles et permettent un allumage efficace. Elles permettent aussi de réellement conserver les arômes du cigare. Cependant, les débutants ne devraient pas les utiliser tant qu’ils ne sont pas encore des aficionados. En effet, ce sont des outils délicats.

 Briquet à Cigares

Comment faire pour réussir à allumer le cigare ?

Le processus d’allumage d’un cigare est loin d’être simple. Ce n’est pas comme allumer une simple cigarette. C’est une étape qui demande du temps ; donc, soyez patient. Cependant, que vous soyez expert ou débutant, les erreurs peuvent arriver. Mais il ne faut pas abandonner.

Dans un premier temps, allumez votre feu. Prenez votre cigare et inclinez-le à 45° au-dessus de la flamme. Tenez le feu à environ 1 cm du pied. C’est que le feu ne doit pas toucher votre tabac. Sinon, vous risquerez de le brûler en mettant directement le feu sur le pied.

Dans un second temps, tournez le cigare légèrement sur lui-même. Cette étape est indispensable afin d’avoir un allumage uniforme du pied. Chauffez le pied de votre cigare jusqu’à ce que les bords de la cape soient d’une couleur grise. Cela prendra à peu près 10 secondes. Vous pouvez également attendre que le cigare s’allume, mais cela durera un peu plus longtemps.

Finalement, portez le cigare à vos lèvres après en avoir chauffé le pied. Gardez la flamme près du pied déjà gris. Puis, commencez à tirer des petites bouffées régulièrement tout en continuant de faire tourner le cigare sur lui-même. Le but étant d’attirer la flamme vers l’extrémité (le pied) pour l’allumer.

Votre cigare est allumé lorsque vous apercevez un anneau rouge tout autour du pied. De la petite fumée devrait aussi se trouver dans votre bouche. Assurez-vous que le pied est toujours uniformément allumé. Si ce n’est pas le cas, soufflez doucement l’extrémité.

Il ne faut pas prendre trop de bouffées. Cela pourrait surchauffer le cigare et brûler la cape, la rendre noire. Faites tout simplement quelques tirages toutes les 30 à 60 secondes.

Au cours de votre dégustation, votre cigare pourrait s’éteindre. Mais ne vous inquiétez pas, car vous pourriez le rallumer. De plus, il n’est pas nécessaire de refaire tout le processus. Enlevez juste la cendre, puis placez le foyer près du feu pendant 2 à 3 secondes. Mettez ensuite votre cigare entre vos lèvres et tirez quelques bouffées rapidement. Comme dans les étapes précédentes, il faut faire tourner le cigare sur lui-même pour répartir l’allumage.

 

L’art de fumer le cigare tel un expert 

Comment savourer la dégustation ?

Après avoir allumé votre cigare, vous pouvez désormais le fumer. Souvenez-vous ! Il y a toujours des règles à respecter.

Vous auriez remarqué que plusieurs formes et tailles de cigares existent. Ainsi, il arrive que la manière de les tenir puisse poser problème. Pour certaines personnes, en particulier les débutants, tenir correctement le cigare est difficile. Or, afin d’y parvenir, il suffit de le placer entre votre pouce et votre index. Si vous n’arrivez pas à le tenir d’une manière stable, rajoutez les autres bouts de doigts. Et enlevez-les petit à petit au cours de votre dégustation. La clé est de fermement tenir le cigare.

Tenir un Cigare

D’après des aficionados, tenir le cigare entre l’index et le majeur est incorrect. Ils trouvent ce geste indigne du cigare, du fait qu’ils en considèrent la dégustation comme un rituel.

Pour continuer, fumer un cigare permet de se détendre, de se relaxer et de passer un moment calme. Le plus important est d’apprécier son goût et ses arômes. À l’opposé de la cigarette, le cigare donne des fumées à ne pas inhaler. Si vous les avalez, vous allez tousser, voire vomir. Vous risquerez de même de vous brûler la gorge. Tirez tout simplement la fumée et gardez-la dans votre bouche pendant quelques instants. Dégustez-la en appréciant ses saveurs.

Lorsque vous aurez fini, faites sortir la fumée d’une manière douce. Ne la crachez pas comme on le fait avec celle de la cigarette.

Pour améliorer votre expérience et bien en profiter, fumez le cigare lentement. Il n’est pas question de faire une course. Prenez une ou deux bouffées toutes les minutes. Si vous tirez trop souvent, votre cigare surchauffera. En résultat, le tabac à l’intérieur deviendra amer, âcre et défavorable.

Par ailleurs, chaque type de cigare est différent et peut nécessiter une cadence différente. Si vous sentez que votre cigare est trop chaud (surchauffé), ralentissez votre rythme. Laissez votre tabac se reposer un peu. De plus, cela aidera à mieux diffuser les arômes. En revanche, si vous voyez que le cigare commence à s’éteindre, augmentez votre fréquence.

Concernant la durée du fumage, elle peut varier entre 30 minutes et 2 heures. Cela dépend totalement de la longueur et de la taille de votre cigare. L’essentiel est de vous relaxer et de déguster le tabac pleinement.

Encore une fois, rappelez-vous de le tourner sur lui-même régulièrement pendant que vous fumez. Cela permettra à la chaleur et à l’air de se répartir d’une manière homogène. Si tourner le cigare ne suffit pas pour uniformiser la braise, utilisez votre feu afin de le corriger.

Par rapport à « quand arrêter », aucune règle ni formalité n’est exigée. Cela ne dépend que de vous. Seulement, profitez de votre cigare jusqu’à ce que vous soyez réellement satisfait.

En général, les fumeurs s’arrêtent à la bague, à la moitié du cigare. Pourtant, au cours de votre dégustation, vous remarquerez que votre tabac évoluera au niveau des arômes. Le cigare sera plus puissant dans le dernier tiers avec un goût plus prononcé. Donc, si vous vous arrêtez à mi-chemin, vous passerez à côté de cette expérience.

Une fois arrivé à la fin de votre dégustation, séparez-vous de votre cigare en le déposant dans votre cendrier, mais ne l’écrasez pas. Sinon, une mauvaise odeur s’en dégagera et nuira au moment de plaisir de ceux qui sont autour de vous.

 

Astuces et conseils : ce qu’il faut absolument connaître

Les cendres

Au fur et à mesure que vous fumez, vous remarquerez qu’une couche de cendres commencera à se former au bout de votre cigare. Ne l’enlevez pas. Elle protège votre cigare du vent. De plus, elle le rafraîchit afin qu’il reste frais et puisse bien garder son goût et ses arômes. Sachez pourtant que plus la cendre est longue, plus le cigare est de bonne qualité.

Quoi qu’il en soit, y laisser trop de cendres n’est pas bon. Cela pourrait empêcher la circulation de l’air, engendrer une mauvaise répartition de la chaleur et interférer avec la saveur de votre tabac. Ainsi, la longueur idéale de la couche de cendres est de 1 cm. Néanmoins, certaines personnes la laissent là jusqu’à ce qu’elle atteigne 2, 5 cm. Même si cela ne gâche pas encore le goût de votre cigare, les cendres peuvent tomber sur vous ou au sol.

En sus, dès que vous constatez une fissure, vous devriez enlever la cendre. Pour ce faire, ne tapez pas le cigare. Cela accentuera sa température. Déposez-le juste délicatement dans le cendrier et laissez les cendres se détacher d’elles-mêmes. Vous pouvez pareillement cirer votre couche de cendres en la faisant rouler finement dans le cendrier jusqu’à ce qu’elle s’enlève.

Les bagues de cigare

En ce qui concerne les bagues de cigare, ce sont des « étiquettes » qui servent à identifier la marque. Les passionnés se sont mis à en collectionner puisque le cigare est considéré comme un objet de luxe. Cette collection s’appelle vitolphilie.

Bague à Cigare

Par ailleurs, la bague étant collée sur la cape du cigare, il serait difficile de l’enlever directement. Or, si elle est enlevée trop tôt, le cigare cubain risque d’être endommagé. Fumer ou ne pas fumer la bague ? Le mieux serait en fait de garder celle-ci jusqu’à ce qu’elle tombe toute seule. En effet, c’est la chaleur de la cendre qui rompra le lien entre la bague et la cape.

L’accompagnement

Lorsque vous fumez un cigare, vous pouvez l’accompagner avec une petite boisson, histoire de vous rafraîchir le palais. Optez pour une boisson avec des goûts qui permettent d’équilibrer les saveurs. Il est possible de choisir entre une boisson non alcoolisée et une alcoolisée. Si vous avez un problème de choix, vous pouvez commencer votre dégustation par de l’eau et la finir avec un bon digestif.

Choisir de l’eau plate est préférable pour un débutant. Son goût neutre permet de mieux appréhender les arômes du cigare. Grâce à sa douceur, le thé est également conseillé. Toutefois, prendre du thé non aromatisé ou parfumé serait meilleur afin d’éviter le mélange des goûts. Si vous voulez prendre un café, harmonisez sa puissance avec celle du cigare : un café fort se marie normalement avec un cigare fort.

Plusieurs types de boissons alcoolisées peuvent être consommés pour accompagner le cigare. Les bières brunes et ambrées sont fortement conseillées. Quant aux vins, il vaut mieux en choisir un doux. Le sucre et l’alcool présents dans cette boisson permettent d’adoucir l’amertume du cigare. Enfin, vous pouvez choisir un vieux rhum (blanc, ambré ou brun). Son goût se mélange bien avec les arômes du cigare.

Comment Fumer un Cigare , Cigare Gentleman

En somme, fumer du cigare est un véritable art. Donc, pour un fumage parfait, les règles d’or susmentionnées devraient être respectées. Certes, au début, vous pourriez encore faire quelques erreurs, mais avec la pratique, vous fumerez comme un expert.


Recevez nos articles dans votre boite email.