Préparer une cave à Cigares

Préparer une cave à cigares : comment le faire comme il se doit ?

de lecture - mots

 

Si vous venez d’acheter une cave à cigares en bois, sachez qu’avant de pouvoir l’utiliser, vous devrez toujours la préparer. Effectivement, il ne faut jamais, au grand jamais, conserver des cigares dans une cave non préparée. La raison est que le bois est un matériau hygroscopique. En d’autres termes, il a la capacité d’absorber l’humidité. Vous l’aurez compris : si vous rangez vos cigares dans votre cave toute neuve, elle absorbera à coup sûr toute leur humidité. Vous vous retrouverez alors avec des cigares secs, sans goût et privés de tous leurs arômes. Pour éviter cela, découvrez aujourd’hui comment faire pour préparer une cave à cigares en bois afin qu’elle ait le taux d’humidité idéal pour préserver vos précieux cigares.

 

Comment préparer une cave à cigares

Un petit test de qualité pour commencer

Certes, ceux qui ont fabriqué votre cave à cigares ont sûrement tout fait pour que celle-ci soit de la meilleure qualité possible. Toutefois, comme on dit, l’on n’est jamais trop prudent. Pour être vraiment sûr d’avoir acheté une cave de qualité, voici donc un petit test que vous pourriez réaliser en deux temps, trois mouvements.

Posez votre cave à cigares sur une table puis ouvrez-la partiellement tout en gardant son couvercle entre vos mains. Lâchez ensuite le couvercle et écoutez attentivement le son qu’il produira en retombant. Si celui-ci produit un « pfff » juste avant de tomber sur la partie basse de la cave, alors vous pourrez être rassuré. Ce sera la preuve que votre cave à cigare a une bonne étanchéité à l’air.

Cave à Cigare

À noter qu’aujourd’hui, les caves à cigares peuvent être fabriquées en plexiglass ou en plastique. Toutefois, celles en bois restent les plus prisées. Cela s’explique notamment par le fait que ce matériau est beaucoup plus chaleureux et noble. En outre, il permet de rendre les caves plus esthétiques. Et comme il est hygroscopique, on peut bien le préparer afin qu’il contribue efficacement à la conservation des cigares.

À présent, voyons alors comment préparer votre cave à cigare en bois.

 

Première étape : le calibrage de votre hygromètre

Pour rappel, un hygromètre vous permettra de mesurer l’humidité de l’air. Il vous sera donc indispensable dans le cadre de la préparation de votre cave. S’il n’est pas fourni avec cette dernière, vous pourriez toujours en acheter un sur une site ou dans un magasin de cigares. Vous aurez ainsi le choix entre un modèle analogique ou un modèle numérique. Le premier est aujourd’hui le plus utilisé. Toutefois, pour plus de précision, mieux vaudra opter pour le second.

Lorsque vous aurez votre hygromètre, sachez que celui-ci sera déjà calibré. Néanmoins, pour être sûr qu’il vous fournira vraiment des résultats précis, le mieux sera de le tester et de recalibrer vous-même. Pour ce faire, voici comment procéder :

Le test du sel

Pour réaliser ce test, il vous faudra du sel et de l’eau distillée. Vous aurez également besoin d’un bouchon de bouteille, d’un sac en plastique doté d’une fermeture et d’une cuillère à soupe. Dans le cas où vous auriez choisi un hygromètre analogique, prévoyez en plus un tournevis.

Une fois que vous aurez tous ces éléments à disposition, prenez le sel et versez-en dans votre cuillère. Versez ensuite le contenu de celle-ci dans le bouchon de bouteille. Quand cela sera fait, ajoutez-y de l’eau distillée. Il n’en faudra que quelques gouttes, l’objectif étant d’obtenir une sorte de pâte assez visqueuse. Attention donc à ne pas verser trop d’eau ! Si c’est le cas et que le sel commence à se dissoudre, recommencez l’opération jusqu’à ce que vous obteniez la bonne consistance. Dès lors, il ne vous restera plus qu’à placer le bouchon contenant le mélange et l’hygromètre dans le sac plastique. Après cela, refermez-le et laissez-le comme tel pendant 8 à 12 heures. Durant ce temps, l’humidité s’y accumulera. Passé ce délai, vous n’aurez plus qu’à vérifier le résultat donné par l’hygromètre. S’il affiche 75 %, c’est que celui-ci aura été correctement calibré. Effectivement, quand une cuillère à soupe de sel est mélangée à un peu d’eau, le mélange doit émettre précisément 75% d’humidité. Si ce n’est pas ce qu’indique votre hygromètre, il faudra que vous le régliez. S’il est question d’un hygromètre analogique, vous pourrez l’ajuster en insérant votre tournevis dans les fentes se trouvant à l’arrière. Il vous suffira de le tourner jusqu’à ce que le cadran affiche 75%.

Les kits de calibrage pour hygromètre

Il faut noter que pour calibrer plus facilement votre hygromètre, vous pourrez également vous servir d’un kit de calibrage. Vous pourrez vous en procurer sur Internet. Il s’agira en fait de petits sacs en plastique qu’il sera possible de refermer et qui vous seront livrés avec des petits paquets de sel. Dans ces derniers, il y aura déjà la quantité exacte de sel requise pour obtenir 75% d’humidité en 24 heures. Grâce à ces kits, vous n’aurez donc plus à vous soucier du dosage de sel et d’eau distillée à mélanger. Ils vous permettront de tester votre hygromètre et de le calibrer en réduisant au maximum la marge d’erreur.

 

Deuxième étape : la préparation proprement dite de votre cave à cigares

Une fois votre hygromètre calibré comme il se doit, vous pourrez vous attaquer à la préparation de votre cave à cigares. Pour ce faire, munissez-vous d’eau distillée, d’une éponge, d’un sac en plastique, et de serviettes en papier. Vous aurez aussi besoin d’un récipient. En plus de tout cela, gardez à portée de main l’humidificateur (fourni avec votre cave) et votre hygromètre.

La première chose à faire sera de verser de l’eau distillée dans le récipient et d’y tremper votre éponge. Faites en sorte que celle-ci soit bien imbibée puis essorez-la de manière à ce que l’eau ne s’égoutte plus. Lorsque ce sera le cas, prenez le sac en plastique et placez-le dans votre cave à cigares. Dès que celui-ci est installé, déposez-y l’éponge. Le sac servira en fait à protéger le bois.

Quand l’éponge sera en place, prenez votre humidificateur. Vous devrez le placer dans le récipient où vous avez précédemment versé de l’eau distillée. Attendez qu’il soit complètement saturé avant de le retirer et de le placer sur des serviettes en papier. Attention ! Au moment où vous le mettrez sur les serviettes, tournez-le, face vers le bas. Vous devrez le laisser comme tel et attendre 20 à 30 minutes, le temps qu’il soit débarrassé de l’excédent d’eau distillée.

Après ces 30 minutes, placez à leur tour l’humidificateur et l’hygromètre dans la cave. Refermez-la cave et armez-vous de patience. N’y touchez plus. Elle devra absolument rester fermée pendant 48 heures.

À noter que si votre cave à cigares est équipée de plateaux ou de pièces de séparation en bois, avant de la refermer, vous devrez également y déposer ces différents éléments. De cette façon, ils seront eux aussi préparés comme il se doit.

 Calibrer un hygrmétre sur une cave à cigares

Troisième étape : les dernières mises au point

Normalement, après 48 heures, l’éponge placée dans la cave aura complètement séché. Ouvrez donc votre cave à cigares et retirez l’éponge. Sortez également l’humidificateur et retrempez-le dans un récipient contenant de l’eau distillée. Ici, vous devrez procéder comme ce qui a été expliqué précédemment. Faites attention à ce que l’humidificateur ait bien été égoutté et remettez-le dans la cave, avant de la refermer. Ne l’ouvrez qu’après avoir attendu 24 heures de plus.

Sachez que lors de cette étape, si vous vérifiez votre hygromètre, il se pourrait que celui-ci indique 80 à 85% d’humidité. Si tel est cas, ne vous inquiétez pas, car c’est tout à fait normal lors de la phase de préparation d’une cave. D’ailleurs, il faut savoir que le taux d’humidité baissera après les dernières 24 heures. À la fin du processus, il devrait être de 70 à 74 %.

Dans le cas où le taux d’humidité est encore supérieur à 74%, vous n’aurez qu’à refermer votre cave et à attendre 24 heures supplémentaires. Normalement, après ce délai, l’humidité devrait atteindre le bon niveau.

 

La méthode « wipedown »

Pour préparer votre cave à cigares, notez que vous pourrez aussi utiliser la méthode « wipedown ». Celle-ci vous permettra de réduire le délai nécessaire à la préparation. Toutefois, il est à souligner que cette méthode pourra comporter des risques, surtout si elle n’est pas bien maîtrisée.

La procédure à suivre :

Si vous optez pour le « wipedown », vous n’aurez qu’à prendre une éponge et à la tremper dans de l’eau distillée. Imbibez-la bien, puis essorez-là afin de la débarrasser de l’excédent d’eau. Il vous suffira ensuite de vous en servir pour essuyer tout l’intérieur de votre cave. Lors de cette étape, n’oubliez pas de retirer l’hygromètre et l’humidificateur. Toutes les surfaces intérieures de votre cave soient essuyées avec l’éponge.

Une fois que vous aurez terminé, procédez de la même manière pour les séparations ou les plateaux. Après avoir fini, placez- les à l’intérieur de votre cave. Fermez ensuite cette dernière et attendez 24 heures. Pendant ce temps, vous pourrez procéder au calibrage de votre hygromètre en suivant la méthode expliquée plus haut.

En essuyant l’intérieur de votre cave, veillez à ce qu’aucune flaque ne se forme. Si c’est le cas, essuyez de nouveau la surface avec une éponge moins gorgée d’eau. Si des flaques sont laissées sur le bois, cela pourrait avoir comme conséquence de le déformer. L’idéal est en fait de ne laisser qu’une très fine couche d’eau sur la surface du bois. Il en faudra juste assez pour que sa couleur devienne plus sombre. Si vous appliquez cette méthode, faites donc faire particulièrement attention, au risque de vous retrouver avec une cave aux performances réduites. 

Passé les 24 heures, prenez votre humidificateur. Trempez-le dans de l’eau distillée puis égouttez-le en procédant comme expliqué précédemment. Dès lors qu’il sera prêt, ouvrez votre cave et placez-le à l’intérieur avec votre hygromètre. Refermez et attendez de nouveau 24 heures.

Après ces dernières heures, l’intérieur de la cave devrait normalement avoir séché. Quand vous vérifierez votre hygromètre, celui-ci devrait indiquer entre 72 et 73% d’humidité. Si ce n’est pas le cas, refermez la cave et attendez quelques heures de plus.

Les risques de la méthode « wipedown »

Comme dit précédemment, en optant pour cette méthode, le risque est que vous vous retrouviez avec une cave à cigare moins performante. Pour cause, si lors de l’essuyage, trop d’eau est utilisée, celle-ci sera inévitablement absorbée par le bois. Cela aura pour conséquence de le déformer. Dans ce cas, il se pourrait que votre cave ne puisse plus se fermer convenablement. Résultat : elle finira par laisser s’échapper l’humidité. À la longue, vous vous retrouverez donc avec des cigares asséchés ; chose que vous n’apprécierez sûrement pas.

Notons que les caves à cigares fabriqués avec du cèdre espagnol sont les plus susceptibles de se déformer suite à une absorption d’eau trop importante. Si la vôtre est faite de ce bois, il est ainsi recommandé d’éviter de la préparer en suivant la méthode « wipedown ». Bien sûr, si vous procédez comme il se doit, votre cave pourra parfaitement rester étanche et grâce à cette méthode, vous aurez économisé au moins 24 h.

 

Quelques conseils à suivre pour que la préparation de votre cave soit une réussite

Lorsque vous procéderez à la préparation de votre cave à cigares, n’utilisez jamais d’eaux en bouteilles. La raison est que ces dernières contiennent trop de minéraux. Leur utilisation pourrait de ce fait causer la formation de dépôts au niveau du bois. Si cela se produit, ces dépôts empêcheront le bois d’absorber l’eau.

Évitez aussi d’utiliser de l’eau du robinet. Elle peut en effet contenir des bactéries qui pourraient entraîner l’apparition de champignons ou de moisissures sur le bois de votre cave. Celles-ci pourraient même se former sur vos cigares. Le mieux sera donc de toujours vous servir d’eau distillée.  

À la place de l’eau distillée, vous pouvez également faire usage de propylène glycol. Ce composé organique est connu pour ces capacités à stabiliser l’humidité. Si vous l’utilisez, il enrobera le bois de votre cave d’enzymes naturelles. Si l’humidité dépasse les 70%, ces dernières se chargeront alors d’absorber l’excédent d’eau. Dans le cas contraire, elles en produiront. Qui plus est, le propylène glycol empêchera que des moisissures ne se forment dans la cave. Pour qu’il soit efficace, il faudra cependant que vous le dosiez de la bonne manière. Pour ce faire, mélangez-le avec de l’eau distillée à raison d’un ratio de 50/50.

Pour préparer votre cave à cigare, évitez en outre d’utiliser une éponge usée. Effectivement, celle-ci pourrait avoir conservé des résidus de savon qui, comme les dépôts de minéraux, seront susceptibles d'endommager le bois.

Bon à savoir :

Une fois que vous aurez terminé la préparation de votre cave à cigares, vos cigares pourront y être rangés en toute sécurité. À l’intérieur, ils conserveront leurs arômes et ne sécheront pas, à condition bien sûr que vous remplissiez régulièrement l’humidificateur. Si vous faites attention à ce point, vos cigares pourront être préservés durant de nombreuses années.

Sachez par ailleurs que pour que votre cave puisse bien assurer sa mission, vous devrez toujours la remplir. L’idéal serait qu’elle soit pleine à 2/3 au moins. La présence des cigares influera sur son hygrométrie, étant donné que ces derniers contribueront eux aussi à retenir l’humidité.

Aujourd’hui, certains modèles de cave peuvent être équipés d’un système de régulation de la température. Si ce n’est pas le cas de la vôtre, évitez de la placer dans un endroit trop exposé au soleil. Préférez un emplacement où la température sera stable et n’excédera pas les 21°C.

 

Bonus : quel est le meilleur bois pour une cave à cigares ?

Pour finir, n’oubliez pas que l’efficacité d’une cave à cigares dépendra en grande partie du bois utilisé pour sa fabrication. C’est la qualité du bois et surtout ses capacités à absorber l’eau qui feront que la cave sera capable ou non de bien préserver les cigares.

Si vous vous demandez quel est le meilleur bois pour une cave, sachez ainsi qu’aujourd’hui, le cèdre espagnol fait partie des essences plus appréciées pour les caves à cigares. La raison est qu’il est des plus efficaces pour ce qui est de la rétention d’eau. Cette essence de bois diffusera donc l’humidité de manière beaucoup plus lente. Qui plus est, elle dégagera une odeur qui aura la capacité de chasser  certains insectes. Toutefois, pour qu’il puisse faire son travail comme il se doit, il faudra veiller à ce qu’il soit correctement préparé. Une chose que vous saurez désormais faire grâce à tout ce qui a été précédemment.

 


Recevez nos articles dans votre boite email.