EXPÉDITION 24/48h | LIVRAISON OFFERTE ET SÉCURISÉE | AVIS 4,9/5 ★★★★★
Quand arrêter de fumer un cigare (jusqu'où) ?

Quand arrêter de fumer un cigare (jusqu'où) ?

de lecture - mots

Vous cherchez à savoir quand un cigare est fini ? À quel moment peut-on dire qu’un cigare est terminé et qu’il est temps de l’éteindre

La suite va vous plaire…

En effet, les avis divergent sur cette question, mais dans cet article, vous comprendrez qu’il n’est pas nécessaire de s’en faire une montagne. Si on adopte la position du plaisir avant tout, vous verrez que les choses sont finalement très simples.

Un cigare peut être fumé jusqu'à ce qu'il n'ait plus de goût, ou jusqu’à la partie que vous n’aimez pas.

Cette règle toute simple dépendra essentiellement des deux facteurs suivants que nous verrons en détail plus loin :

  • les différentes parties d’un cigare
  • le format des cigares

Sans plus attendre, entrons dans le vif du sujet.

quand un cigare est fini ?

Les différentes parties d’un cigare

Ils ne se distinguent pas à l’œil nu, mais il est communément accepté qu’un cigare est composé selon les trois tiers suivants :

  • le foin, qui correspond au pied du cigare
  • le divin, qui compose l’essentiel du corps du cigare
  • le purin, qui termine le cigare avec sa tête

Ces “tiers de cigare” ne sont pas une vérité absolue, ils dépendent des cigares et de leur qualité. Certains sont plus grands et d’autres, plus petits… 

Voici ce qui caractérise chaque tiers :

  • Le premier tiers

Il correspond au foin et permet d’allumer le cigare lentement et sûrement, pour qu’il monte progressivement en température et qu’il commence à chauffer les huiles contenues dans le divin.

  • Le deuxième tiers

C’est le divin. Avec un nom pareil, il devrait pouvoir se passer de commentaire ! C’est ici que l’on fume la quintessence du cigare.

Toute sa conception, du choix des
feuilles jusqu’à son roulage, a été faite pour que cette partie du cigare soit appréciée comme le Graal !

  • Le troisième tiers

Celui de la tête est généralement perçu comme le plus puissant. Ici, il peut se dégager des arômes désagréables ou une intensité et une âpreté pas toujours facile à supporter pour un novice. Mais certaines personnes aiment !

À l’inverse, certains
cigares sont si délicats et savoureux, que cette partie est un régal !


Conclusion : En comprenant le rôle de chaque tiers, vous connaissez les parties qui doivent impérativement être fumées ou non. Sachant que les cigares les plus réputés n’ont aucun mal à se faire apprécier jusqu’à la fin. C’est une question de goût.

Le format détermine la durée du cigare

Outre le comportement de l'aficionado, c'est toujours le format, c'est-à-dire la taille et la forme du cigare, qui détermine la durée de consommation possible. La quantité de tabac utilisée dans la tripe joue également un rôle, en d'autres termes, si le cigare a été roulé légèrement ou très serré. 

Si un cigare est légèrement roulé (que l'on reconnaît à son poids et à la façon dont il est tiré), il se consume beaucoup plus rapidement.

Quelques exemples de temps de fumage :

  • Les petits formats de cigares comme les Short Robusto peuvent se fumer en quinze à trente minutes
  • Pour les formats moyens, il faut compter entre trois quarts d'heure et une heure, c’est le cas, par exemple, pour les Corona, les Robusto ou les Toro. 
  • Les grands formats tels que les Churchill ou les Toro Gigante peuvent se fumer durant une heure et demie, voire plus. 
  • Enfin, les cigares extrêmes “hors catégorie” comme le Santa Clara Magnum se fument jusqu'à quatre heures et demie !


Tout cela pour dire que le temps que vous passerez à fumer un cigare dépendra de celui que vous choisirez, mais surtout de vos goûts.

Exemple : Vous pouvez très bien être un adepte des Coronas, mais ne pas les apprécier jusqu’au bout, et donc les fumer moins longtemps que l’estimation habituelle…

jusqu'où fumer un cigare ?

Jusqu’où se fume un cigare ?

Après avoir éclairci les points précédents, vous devinez maintenant qu’il n'y a pas de “limite consommable” sur un cigare.

Si l’art de
fumer une vitole est soumis à de nombreuses règles, ou plutôt des “rituels” comme nous aimons les appeler, ce n’est pas le cas en ce qui concerne la durée de la fumée.

En effet, fumer un cigare jusqu’au bout, ou non, dépend entièrement du fumeur et des critères suivants :

  • l'expérience et les préférences personnelles
  • la longueur du cigare (comme nous l’avons vu juste avant)
  • la qualité du cigare (un premium s’apprécie souvent jusqu’au bout)
  • la façon de fumer le cigare (en une ou plusieurs fois, avec un verre, etc)

Vous le voyez, on se répète, mais c’est encore et toujours une question de goût !

Si une
cigarette vous oblige de l’écraser en arrivant au filtre, le cigare n’impose rien de la sorte.

fin d'un cigare

Arrêtez votre cigare où bon vous semble !

Peu importe la taille et le temps de fumage qu’offre un cigare, passer un certain cap, quelques fumeurs ne les apprécient plus, alors que d’autres prennent du plaisir à les fumer jusqu’au bout.

Il n'y a pas de réponse unique à la question "Jusqu'où fumer un cigare ?".

Il y a même des aficionados qui vont plus loin et qui plantent une aiguille à la tête de leur cigare pour le fumer jusqu’au bout sans se brûler ! Néanmoins, si un cigare devient trop intense ou âpre pour vous, il n’est pas interdit de le poser et d’arrêter de le fumer (heureusement !). 

Si un cigare vous pique la langue alors que vous n’êtes pas arrivé à la bague, qu’il en soit ainsi… S’il vous tarde d’arriver au purin, car vous voulez apprécier toute la puissance de votre havane jusqu’au dernier tirage, profitez-en !

En un mot comme en cent : faites comme il vous plait.

>>> Mais une fois terminé, n’écrasez pas votre cigare vulgairement dans une vieille gamelle et offrez-lui l’honneur de finir en beauté dans un de nos prestigieux cendriers.


Recevez nos articles dans votre boite email.