SOLDES D'HIVER : - 15% sur tout le site avec le code HIVER15
Les cigares préférés de Che Guerava (TOP 3)

Les cigares préférés de Che Guerava (TOP 3)

de lecture - mots

Vous connaissez Che Guevara ? Vous voulez savoir quels cigares fumait le Che Guerava ?

Vous allez le découvrir dans cet article !

Quand on pense à Cuba, on pense forcément au cigare, mais aussi à des personnages iconiques, comme Fidel Castro et surtout, Che Guevara, qui aura, malgré sa “courte” histoire sur l’île, laissé une trace indélébile. Et quand il s’agit du Che et des havanes, on peut dire qu’il était curieux et n’hésitait pas à goûter tout ce qui passait sous son nez.

Les cigares préférés d’Ernesto Rafael Guevara de la Serna (dit le Che) sont :

- les Montecristo N°4
- les H. Upmann
- les Partagas

Mais avant, nous allons faire un retour en arrière pour y voir :

  • qui était vraiment Che Guevara
  • la relation du Che avec les cigares
  • le rôle du cigare dans l’histoire de Cuba

C’est parti pour la rétrospective !

che guerava et les cigares

Qui était Che Guevara ?

Même s’il a influencé des millions de personnes à travers le monde sur plusieurs générations, un petit rappel de qui il était ne peut pas faire de mal. Che Guevara, ou “Le Che” comme il était surnommé, était un révolutionnaire argentin adepte du courant de pensée de Karl Marx.

Il a occupé tour à tour les fonctions de :

  • médecin
  • écrivain,
  • commandant de guérilla
  • diplomate
  • philosophe militaire.
Son expérience avec Cuba débute en 1956, quand il y débarque pour renverser le gouvernement et la dictature de Batista qui était soutenue par les USA. 


Par la suite, le monde acceptera l'image distinctive de Guevara comme symbole de la résistance et de la contre-culture depuis l'époque de la révolution cubaine, dans laquelle, selon sa biographie, il a joué un rôle crucial.

Après son assassinat par l'armée bolivienne en octobre 1967, des générations de socialo-communistes du monde entier l'ont érigé en martyr. Son image deviendra, à ce moment-là, une représentation du radicalisme de gauche, de l'anti-impérialisme et de l’anti-capitalisme.

Che Guevara et les cigares

Selon Cigar Aficionado, Guevara ne considérait pas le fait de fumer des cigares comme un luxe, mais plutôt comme un élément essentiel de sa mission révolutionnaire et une méthode pour faire face spirituellement aux difficultés d'une vie pleine de dangers.

Guevara aurait déclaré un jour que fumer des cigares soulageait son asthme et que chaque cigare qu’il fumait devait “asphyxier le dragon dans sa poitrine”... 

Anecdote : Lorsque le Che était avec les insurgés marxistes en Bolivie en 1967, Fidel Castro aurait trouvé le moyen de lui livrer une boîte de Churchills et trois bouteilles de Havana Club. Le révolutionnaire aurait partagé ces offrandes avec ses troupes, se sentant même forcé de boire le rhum pour les accompagner, lui qui ne buvait quasiment pas d’alcool.

À sa mort : Même après avoir été capturé par les militaires boliviens, ils ont exaucé son ultime souhait de fumer du tabac, lui donnant une dernière cigarette avant de l’assassiner.

quels cigares fumait che guerava

Le cigare a façonné l'histoire de Cuba

L'histoire de Cuba est émaillée de conflits, et le cigare y a joué un rôle important.

Une colonie espagnole : Après l'installation des premières usines de cigares sur l'île, plusieurs interdictions ont été mises en place. La plus importante était le monopole du tabac déclaré par le roi d'Espagne Philippe V en 1717, qui voulait profiter des bénéfices tirés de la production de tabac. 

Cette interdiction obligeait les Cubains à ne cultiver du tabac que pour l'Espagne. Toute personne surprise à distribuer des graines de tabac dans des colonies non espagnoles était mise à mort. Mais la culture du tabac étant profondément ancrée dans l’histoire du pays, les cultivateurs se sont ouvertement révoltés contre ces mesures. 

Ces dernières furent levées en 1817 par le roi Ferdinand VII qui a autorisé le libre commerce du tabac et des cigares en provenance de Cuba via les ports espagnols, ce qui a donné naissance à l'industrie moderne du cigare cubain.

Guerre Froide : Les cigares ont ensuite continué à jouer un rôle dans l'histoire sociale et politique du pays, y compris dans la guerre hispano-américaine, les conflits sociaux civils et, pour finir, l'embargo commercial de 1962 sur toutes les importations cubaines aux États-Unis. Cet embargo visait à affaiblir le régime communiste de Castro et de son bras droit Che Guevara pendant la révolution cubaine.

Jusqu'à Obama : La perte du marché américain sera compensée par l'exportation vers les pays du bloc socialiste européen, ainsi que l'Espagne et la Hollande. Puis, en 2016, le président américain Obama lèvera l'interdiction des exportations de tabac cubain, et l'industrie connaîtra un énorme boom.

cuba et les cigares

Les cigares préférés de Che Guevara

Nous avons brièvement rappelé qui était Che Guevara en mettant en lumière sa relation particulière avec le havane si cher à son cœur (mais pas à son asthme). Nous venons également de faire un flashback pour comprendre l’importance ô combien capitale du cigare dans l’histoire de l’île de Cuba… 

Voyons à présent quels étaient les cigares préférés de Che Guerava

Sans surprise, on y retrouve essentiellement des cigares cubains.

1. Le cigare Montecristo No. 4

cigares cubains che guerava

L'un des cigares que Che Guevara aurait fumés est le Montecristo No. 4. Bien qu'il ne soit pas aussi complexe que d'autres cigares, le Montecristo No. 4 est le préféré de beaucoup de fumeurs. En termes de saveur, il a un léger goût de tabac et des notes de café, de chocolat et de vanille qui se complètent parfaitement. 


Le cigare a également un léger goût de cèdre, et le dernier tiers est celui où les épices sont les plus présentes. Il offre clairement des goûts profonds et riches tout au long du parcours.

Goût : Le cigare Montecristo No. 4 a une belle apparence et est incontestablement bien tassé. De petites veines courent tout le long de la cape soyeuse et huileuse du Connecticut Broadleaf. La fumée a des nuances douces et crémeuses en raison de sa cape veloutée. 

Il propose une fumée rapide compte tenu de sa petite taille et un tirage régulier tout au long de sa combustion.

2. Le cigare H. Upmann

cigare préféré che guerava

Bien qu'il n'ait pas été précisé quel cigare de la marque H. Upmann il affectionnait le plus, Che Guevara en a fumé plusieurs. Les cigares H. Upmann font partie des plus anciennes maisons de cigares de Cuba, installée en 1844 par des Allemands : les frères Upmann.

La majorité des cigares de la marque sont riches, moyennement corsés et savoureux, avec des notes de noix, d'épices, de cèdre, de café et de cuir. Leur H. Upmann Connoisseur No. 1 n'a presque pas de veines, pas d’irrégularités ou d’endroits mous et jouit d’une belle construction.

Goût : Le cigare a une saveur douce, crémeuse, épicée et de noix à la fumée. Contrairement aux cigares précédents de la gamme, celui-ci n'est pas très fort. Mais cela ne l’empêche pas d’être très apprécié des aficionados.

3. Les cigares Partagas

guerava cigare

Le dernier sur la liste est une marque de cigares appelée Partagas, que Don Jaime a lancée en 1845 avant de devenir l'usine de fabrication de cigares la plus reconnue du monde. De riches mélanges de tabac ont été utilisés pour créer un goût profond, puissant et terreux si caractéristique des Partagas.

Le cigare Partagas Classic, qui est une combinaison puissante de tabacs du Mexique et de la République dominicaine, est l'un des produits les plus connus de cette marque.

Goût : Des notes de tabac doux, de terre et de cèdre sont présentes, ainsi que des nuances riches, poivrées et profondes.

La force varie de légère à moyenne. Le cigare est composé d'une cape camerounaise, d'une sous-cape mexicaine San Andrés et d'une tripe mexicaine et dominicaine Piloto Cubano.

Che Guevara Hasta Siempre !

Vous venez de faire un petit voyage dans le temps pour découvrir l’influence du cigare sur l’histoire de Cuba, qui a elle-même forgé le destin d’un grand homme, Che Guevara.

Si son action pour défendre un socialisme qu’il avait chevillé au corps n’a durée que quelques années, sa mort, à 39 ans, n’aura, au contraire, pas emporté les ambitions d’un monde meilleur avec lui. Avec le célèbre “Viva la Révolucion”, elle aura même fait naître des courants de pensée alternatifs sur plusieurs générations.

Après la lecture de cet article, vous connaissez désormais l’amour inconditionnel que ce leader charismatique portait aux cigares. Mieux, en sachant ceux qu’il fumait, vous pouvez maintenant les goûter !

En effet, nous avons répondu à la question "Quels étaient les cigares préférés de Che Guerava ?".

Et pour apprécier une de ces vitoles chargées d’Histoire, ne vous contentez pas de l’allumer avec un Bic…

>>> Optez plutôt pour un de nos superbes briquets à cigares !